Est-il possible d'être licencié pendant un arrêt de travail ?

MR.R

En arrêt de travail depuis 7 mois ("syndrome dépressif sévère en relation avec des conditions de travail difficiles"), j'ai exposé à mon patron, dans des LRAR, bon nombre de faits et agissements de sa part à mon égard (datés et circonstanciés), dans une "forte dégradation de mes conditions de travail", ainsi que la mise en danger délibérée de ma vie (pas de formation ni habilitation électrique ni E.P.I. pour des mesures sous tension !).
Mon employeur me convoque à un entretien préalable prochainement. A-t-il le droit de me licencier, et pour quel(s) motif(s) valable(s) ?

La réponse de notre avocat : 

Si vous êtes en arrêt de travail depuis 7 mois, votre employeur peut effectivement envisagé de vous licencier pour cette absence prolongée. Il devra toutefois démontrer que votre absence cause un trouble dans le fonctionnement objectif de l'entreprise. Il pourra, notamment, rapporter cette preuve par l'embauche d'un autre salarié pour vous remplacer en contrat à durée indéterminée. Vous conserverez néanmoins la possibilité de contester votre licenciement en arguant, en particulier, de la mise en danger de votre personne.


Posez une question Demandez un devis

DÉCOUVREZ NOTRE CABINET

Le cabinet d'avocats Gueguen-Carroll, fort de son expérience en droit du travail, met tout en œuvre afin de vous défendre et protéger vos intérêts devant le conseil des Prud’hommes.

 

Le droit du travail, ou droit social, est une matière complexe. Pour licencier une personne, il y a des règles contraignantes et des procédures à respecter. En cas de non-respect, les licenciements seront jugés abusifs et sans motifs réels et sérieux par les Conseils de Prud’hommes.

 

 

Contactez un avocat - Facebook - YouTube - Google+

 

OÙ SOMMES-NOUS SITUÉS ?

Avocat prud'hommes mobile