Un permis de conduire peut être annulé 3 fois !

Un conducteur reçoit une première décision émanant du Ministère de l’Intérieur, invalidant son permis de conduire. Il engage une procédure afin d’obtenir la suspension de son exécution et peut, suite à une ordonnance positive, reprendre le volant.

A cette fin, le Ministère de l’Intérieur crédite des points à titre provisoire sur son permis de conduire.

Un an plus tard, le conducteur se rend à la Préfecture qui lui indique que son permis est valide et que les points du stage qu’il avait effectué avant que son permis ne soit invalidé peuvent être crédités dès maintenant, alors même que le Ministère de l’Intérieur a toujours refusé le crédit de ces points sur son permis.
Les points du stage sont crédités.

Un mois plus tard, le conducteur reçoit une seconde décision invalidant son permis de conduire, comptabilisant des infractions qui ne l’avaient pas été et les points du stage.

Deux semaines plus tard, ce même conducteur reçoit une troisième décision invalidant son permis de conduire, comptabilisant des infractions qui avaient déjà été enregistrées mais dont les points n’avaient jamais été retirés.

Le problème, c’est qu’à compter de la première décision d’invalidation, son permis n’était plus valide et ne pouvait être annulé davantage. Bien qu’il soit impossible d’invalider un permis de conduire déjà invalidé, voilà comment un permis de conduire peut être annulé 3 fois.

Partager Twitter Plus

Articles liés

Le recours FNPC : recours gracieux devant le service du Fichier National du Permis de Conduire

C’est le recours gracieux que l’on peut porter devant le service du Fichier National du Permis de Conduire (SNPC ou FNPC] qui dépend du Ministère de l'Intérieur. C’est...

Permis de conduire : le droit de boire en toute légalité !?!

Le 18 juin 2010 faisait son apparition sur le marché français, au travers de la vente en ligne, une boisson présentée par ses développeurs comme « accélérant la chute...

L’annulation du permis de conduire en cas de récidive d’alcoolémie est conforme à la Constitution

Les sages de la rue Montpensier ont été saisis le 9 juillet 2010 par la cour de cassation d’une question prioritaire de constitutionnalité relative à l’annulation...

Création de la base « ARES »

L’arrêté du 20 février 2012 autorise la création d’un traitement automatisé de données à caractère personnel concernant les contestations d’infractions. Ce texte...

Stationnement payant : une petite astuce pour contester vos amendes

Le stationnement payant est une réalité à laquelle l’usager ne peut plus échapper, que ce soit en grande agglomération ou même dans un village. Le concept est...

Le cabinet Gueguen-Carroll

Vous informe et vous conseille 

Vous assiste devant les tribunaux 

Reste disponible et à votre écoute 

Intervient dans toute la France 

Vous offre des facilités de paiement


Contactez un avocat - Facebook - YouTube - Google+

Intervention dans toute la France