Demandez un devis

01 77 35 o14 45

06 87 23 o15 53

Contactez notre avocat permis
Rappel gratuit immédiat

5 erreurs à ne pas commettre devant le juge

  1. S’énerver :
    Il est impératif de garder son calme devant un juge. Lorsqu’un juge statue sur une affaire, il doit connaitre les circonstances des faits, déterminer le rôle et l’intention de chacune des personnes impliquées. Pour ce faire, il posera des questions précises, émettra des suppositions et remettra votre parole en doute. Même si certaines questions peuvent paraître provoquantes, certaines allégations fausses, vous devez rester calme en toutes circonstances.
  2. Avoir une attitude nonchalante :
    Au-delà des éléments objectifs connus par le juge, l’apparence influe largement sur l’opinion qu’il se fait de vous. Elle peut créer un sentiment d’empathie, ou au contraire, peut jouer en votre défaveur. Une attitude nonchalante ne peut qu’agacer le juge. On entend par « attitude nonchalante », se tenir les mains dans les poches, ou avoir une présentation négligée. Ainsi, il est important de soigner votre apparence.
  3. S’exprimer de manière inaudible :
    Lorsque le juge vous questionne, vous devez répondre de manière audible. Votre élocution doit être claire, et votre ton doit rester posé et affirmé. Ne vous montrez pas impertinent.
  4. Etre de mauvaise foi :
    Nier des faits avérés ne fera que vous décrédibiliser. Ne cherchez pas à nier votre implication lorsque celle-ci est établie. Expliquez simplement les raisons de votre sans votre comparution sans chercher d’excuses.
  5. Minorer la gravité des actes :
    Prenez conscience de ce qui vous est reproché. Contester la gravité de vos actes pourrait amener le juge à prononcer une peine plus sévère à votre encontre.

EN SAVOIR +: ALCOOL AU VOLANT

NOUS INTERVENONS DANS TOUTE LA FRANCE Notre cabinet à Paris:42 Rue de Lübeck, 75116 Paris 01 47 04 25 40 // Notre cabinet au Havre: 1, rue Joseph Morlent 76600 Le Havre - 02 35 45 31 06

Partager Twitter Plus

Articles liés

Le permis de conduire et les points : le mythe de l'avant 1992

Instauré par la loi du 10 juillet 1989 relative à diverses dispositions en matière de sécurité routière et en matière de contraventions, le permis à points français...

Confiscation obligatoire du véhicule pour les délits routiers

La loi LOPPSY 2 a désormais et clairement posé, pour un certain nombre d’infractions au code de la route, l’obligation pour le Juge pénal de confisquer le véhicule de...

Conduite après usage de stupéfiants : les droits fixes augmentent de 210€

Conduire après l'usage de stupéfiants devient onéreux... Après que le Conseil Constitutionnel ait estimé, de façon discutable, que l'article L.235-1 du Code de la...

Le principe de légalité des délits et des peines

TEXTES DE RÉFÉRENCE Article 111-4 du Code pénal ; Article 111-3 du Code pénal Article 8 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen Article 7 de la...

Projet de loi LOPPSI 2: Présentation du volet de dispositions renforçant la lutte contre l’insécurité routière

Le projet de loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure, dit LOPPSI 2, prévoit tout un volet de dispositions relatives au...

Le cabinet Gueguen-Carroll

Vous informe et vous conseille 

Vous assiste devant les tribunaux 

Reste disponible et à votre écoute 

Intervient dans toute la France 

Vous offre des facilités de paiement


Contactez un avocat - Facebook - YouTube - Google+

Intervention dans toute la France